Pour rendre productifs et autonomes les jeunes au chômage et les femmes battantes (qui ont un revenu moins de 1$ par jour). Nous proposons les pistes de solution suivantes :

a. Pour les femmes et autres jeunes qui n’avaient pas achevés leurs cursus scolaires, ils seront soumis à une formation simplifiée en gestion du compte d’exploitation de trésorerie et le compte d’exploitation des résultats pour accroitre leurs revenus en évitant les dépenses inutiles (les coûts d’exploitation) ;

b. Pour ceux qui ceux-là qui avaient parachevés leurs cursus scolaires, leur formation contient les thématiques suivantes : les principes de base de l’entrepreneuriat, la gestion du compte d'exploitation, l’élaboration d’un plan d'affaire bancable, la bonne gouvernance (leadership), le Marketing, la mobilisation de fonds, la Fiscalité, l’Ethique des affaires et la technique de business Pitch.

Dans le volet agropastoral et environnemental, il est prévu :

a. L'accompagnement des jeunes dans l'aménagement des potagers pour la production des cultures vivrières et maraichères, la plantation des arbres fruitiers et fertilisants afin de faciliter l’absorption des eaux de pluies dans le sol pour de lutter contre les érosions.

b. Le recyclage des déchets sur les rues pour réduire les odeurs qui sont à la base de plusieurs maladies (épidémies et pendémies).