Pour rendre productifs et autonomes les jeunes chômeurs et les femmes vulnérables, potentiels producteurs agricoles, le premier volet du programme est subdivisé à deux types de formations :

a. Pour les femmes et autres jeunes qui n’ont pas été suffisamment instruit, ils sont soumis à une formation simplifiée en gestion du compte d’exploitation de trésorerie et compte d’exploitation des résultats pour accroitre leurs revenus par la réduction des dépenses et les coûts d’exploitation ;

b. Pour ceux qui ont un niveau d’instruction élevé, leur formation est axée sur les thématiques suivantes : les principes de base de l’entrepreneuriat, la gestion du compte d'exploitation, l’élaboration d’un plan d'affaire bancable, la bonne gouvernance (leadership), le Marketing, la mobilisation de fonds, la Fiscalité, l’Ethique des affaires et la technique de business Pitch.

Pour le deuxième volet relatif à l’amélioration de la production agricole et animale, la formation qui est une des valeurs reprises dans le protocole d’accord entre Global Vision est les partenaires, constitue une étude de profilage pour identifier les talents, en les accompagnant dans :

a. la lutte contre la malnutrition, la pauvreté et la protection de l’environnement à travers l’aménagement des jardins potagers pour les cultures vivrières et maraichères et la plantation des arbres fruitier ainsi que les arbres fertilisants afin de faciliter l’absorption des eaux de pluies dans le sol pour de lutter contre les érosions.

b. La réduction des odeurs (source des maladies) sur les rues, causées par les tas des déchets dégradables et non dégradables, à travers un système de recyclage pour créer des opportunités d’emplois aux jeunes chômeurs et certaines femmes adultes qui ont un revenu journalier de moins de 1$ ;

C. Pour atténuer la mortalité dans les cheptels des éleveurs et promouvoir la croissance de leurs bétails, GV/Sarl initie une activité de production des concentrés alimentaires et thérapeutiques des volailles et des bétails de la base cours (porcins, caprins,…).

Et pour faciliter l’accès et la vente de ces divers produits et stabiliser le prix au marché, GV/Sarl compte mettre en place des points de ventes accessibles à tous.